Laravel et l’incontournable Laragon

Laravel et l’incontournable Laragon

25 mai 2018 4 Par Aldew
(Article mis à jour le 29 septembre 2019)

Introduction

Laragon c’est un petit peu le couteau suisse ultime pour les développeurs web sous Windows. Il faut reconnaître que ce dernier ne bénéficie pas de la même aura que Linux pour ce qui est de mettre en place un environnement LAMP, MEAN et toutes leurs variantes possibles ;-).

#Laragon par les possibilités qu’il propose et la facilité de mise en oeuvre, c’est finalement le Mc Gyver du développement web ! #php #lamp

Avec Laragon, mettre en place son environnement de dev, c’est aussi simple que ça !

Une fois installé il propose nativement et par défaut les outils suivants :

  • Apache
  • Nginx
  • PHP
  • MySQL
  • Cmder
  • HeidiSQL
  • Notepad++
  • Netstat
  • WinSCP
  • Putty

L’énorme avantage de Laragon c’est qu’il est extensible. En plus simplement ! Une nouvelle version de PHP ? Besoin de Go ? Besoin de Python ?

En deux coups de cuillères à pot c’est réglé.

Alors si cette sommaire présentation vous a mis l’eau à la bouche. Lançons nous et parlons de Laravel et de Laragon.

Ne vous inquiétez pas, avec nous, vous allez progresser pas à pas et ce même si vous êtes un grand débutant. Je vous rassure, je suis aussi passé par là.

Laravel est un framework stupéfiant, étonnant, et qui donne du plaisir. Et si vous ne voulez pas que ce plaisir soit gâché par la mise en place de votre environnement serveur pour votre développement local et qu’en plus vous êtes sous Windows (ho! Les linuxiens dans le fond, ce n’est pas parce que ça parle de Windows que vous devez faire le bazar 😉 ), alors Laragon est fait pour vous.

Allez suivez moi, je vous fais le tour du propriétaire !

Sommaire

Laragon, c’est quoi ?

Laragon, c’est un serveur de développement web pour Windows. Vous avez peut être déjà entendu parlé de Wamp ou Xampp ? Oui ? Et bien Laragon c’est la même chose mais, à mon humble avis, en mieux, en plus ergonomique, en plus simple.

Attention, je n’ai rien contre Wamp ou Xampp que j’ai utilisé de nombreuses années, mais à mon avis, Laragon est nettement au-dessus du lot.

Avec Laragon, vous avez :

  • Apache ou Nginx (au choix ou en même temps mais avec des ports différents tout de même ! Faut pas pousser mémé dans les orties non plus :-D)
  • Mysql ou MariaDB ou PostgreSQL ou MongoDB (au choix ou en même temps :D)

Si vous souhaitez les environnements suivants, vous pouvez les installer en plus ou à part et ils peuvent même si vous le souhaitez cohabiter tous ensemble! Laragon est assez magique, il faut le dire.

  • Node.js / MEAN
  • Ruby on Rails
  • Python Django / Flask
  • Java spring / SpringBoot
  • Golang

Ok, c’est super, mais moi j’ai besoin d’une version particulière de PHP pour mon développement

Pas de soucis, avec Laragon vous pouvez ajouter plusieurs versions de PHP très simplement !

 

Oui, mais moi j’ai besoin d’un environnement portable et qui n’impacte par mon OS

Laragon est portable.

Il n’impacte pas l’OS de base. Tout son environnement est isolé !

Je souhaite développer à partir de plusieurs répertoires root. Est ce possible avec Laragon ?

OUI ! Et en plus, vous pouvez switcher de l’un à l’autre en un clic.

Switcher d’un document root à un autre, s’effectue en un clic avec Laragon

Moi je n’aime pas configurer les hosts à la main. Laragon peut quelquechose pour moi ?

Oui, car il est réellement plein de ressources, il permet de configurer à votre place les hosts en local.

Pour cela, vous avez deux choix possibles :

  • soit vous créez votre projet dans le répertoire www
  • soit vous créez via Laragon et son option QuickCreate

dans les deux cas, il vous créera une url personnalisée de type http://myproject.test

Il est possible qu’il vous demande une petite validation lors de la mise à jour du fichier hosts. Ce dernier se situant dans un répertoire protégé :

C:\Windows\System32\drivers\etc

Laragon vous demandera en général la confirmation afin d’effectuer cette action d’ajout d’une nouvelle ligne dans ce fichier.

Soutenez moi !

Ecrire ces articles est passionnant, mais cela prends du temps 😉 Je souhaite y consacrer plus de temps et votre soutien est capital pour cela.

Si vous souhaitez m’encourager, cliquez sur le bouton ci-dessous et donnez ce que vous voulez !

Et maintenant la suite de cet article. Bonne journée !

Buy me a coffeeBuy me a coffee

Je développe en local mais je souhaiterai partager mon application via internet, c’est possible ?

Bien sûr ma petite dame, Laragon intègre ngrok !

Pour cela, dans l’interface de Laragon, vous allez cliquer successivement sur :

Laragon et ngrok : 1 => on clique sur le menu ‘www’

Ensuite dans le sous-menu, on survol l’option ‘Share’.


Il ne reste plus alors qu’à cliquer sur le site que l’on souhaite partager.

Laragon vous annonce ensuite fièrement qu’il a généré un nouveau lien temporaire et qu’en plus, il l’a copié dans le presse-papiers. Pour le développeur fainéant que je suis, c’est presque trop 🙂

Un petit de ctrl + v dans la barre d’url de votre navigateur préféré et vous pourrez vérifier qu’en effet votre site web local est visible sur internet !

A vous les démos sur la plage de Bora-bora pour vos clients parisiens sous la pluie 😀

Ngrok intégré à Laragon, vous donne un peu plus de détail sur le lien qu’il vient de créer en ouvrant une fenêtre en ligne de commande :

On y voit par exemple que la session créée expire sous 8 heures. Cela laisse le temps à votre client de faire quelques tests 😉

Tu pourras également remarquer que ngrok te propose un lien https si cela est nécessaire. Par exemple, si ton application consomme des services Facebook ou Google, il peut être impératif d’avoir un lien https.

Il vous indique même les connexions en temps réel :

Grrrr…., je suis sûr que Laragon ne peut pas me fournir des adresse en https !!!

Bien sûr que si ! Et en plus très simplement. Par défaut, le port 443 est désactivé. Pour l’activer, il suffit simplement de l’activer via Menu > Apache  > SSL ou Menu > Nginx > SSL. Lorsque vous utilisez le SSL, Laragon vous générera un certificat SSL et mettra à jour le virtual hosts pour vous proposer l’url en https.

Et si je veux installer rapidement un projet WordPress, Laravel, Joomla, Symfony, Prestashop, Drupal ou Cakephp ?

L’option Menu > Quick create te sera alors d’un grand secours. En quelques interaction, Laragon te créera un projet avec le CMS ou le framework de ton choix.

Couplé à Laravel pour le développement de vos sites, c’est du plaisir. En quelques minutes votre projet Laravel est prêt à engranger le code ! Pour aller encore plus vite et plus efficacement sur votre projet Laravel, n’oubliez pas d’installer la debugbar 😉

Bon je vois que tu as réponse à tout, alors qu’est ce que ne fait pas Laragon ?

Et bien à part le café, il ne code pas non plus à ta place 🙂 . Par contre avec le temps qu’il te fait gagner, tu avanceras plus vite dans tes projets. Et ça, c’est un réel plus, car aujourd’hui on manque toujours cruellement de temps !

Laragon, what else ?

A la vue de ses fonctionnalités, de sa rapidité et de son efficacité, c’est pour moi l’environnement de développement local idéal et évident pour qui travaille sur une machine Windows. On ne se préoccupe pas de ce qu’il y a sous le capot, on code. Et ça, pour un développeur cela reste l’essentiel, non ?

Et vous, quel est votre environnement de développement ?

Aidez nous à nous améliorer en évaluant cet article :
[Total: 2 Moyenne: 5]